Exposé de la démarche

Plusieurs pays ont d’ores et déjà fait part au RFE de leur souhait d’être appuyés dans une démarche d’institutionnalisation de l’évaluation au niveau de leur parlement. Un tel processus ne peut cependant être enclenché sans un diagnostic de la place que l’évaluation occupe au niveau des différentes instances concernées et de leur interaction avec le parlement dans ce domaine.

Les analyses partagées sur ce site sont réalisées par les associations nationales d'évaluation membres du RFE et/ou des universitaires/experts nationaux mandatés pour réaliser des diagnostics de l'institutionnalisation de l'évaluation commandités dans le cadre de nos projets.

Ces travaux sont envisagés au regard de la démarche suivante :

  1. Analyse des textes de lois et des prérogatives du parlement, du gouvernement et de l’ISC en matière de contrôle et d’évaluation ;
  2. Entretiens semi-directifs avec des acteurs clés (Président VOPEs, Président du parlement, Secrétaire Général du gouvernement, les figures de la société civile, les principaux média, etc.) pour déterminer l’ouverture à l'institutionnalisation de l'évaluation ;
  3. Mise en évidence des modalités de coordination entre les différentes instances concernées par l’évaluation ;
  4. Bilan des compétences en évaluation et des ressources mises à disposition des institutions analysées ;
  5. Production de synthèses.

Les analyses disponibles

Contexte national institutionnel et professionnel de la pratique évaluative

Contexte national institutionnel et professionnel de la pratique évaluative

Contexte national institutionnel et professionnel de la pratique évaluative

Contexte national institutionnel et professionnel de la pratique évaluative

En cours

Quatre nouvelles analyses ont été lancées début septembre 2018. Leur livraison est attendue pour le mois de novembre 2018. Les pays concernés sont les suivants :

  • Cameroun ;
  • Mauritanie ;
  • Madagascar ;
  • Niger.